Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Un homme passe huit ans à construire une tour Eiffel en allumette de 24 pieds, mais il se voit refuser le record du monde

Un employé municipal français qui a passé huit ans à construire une maquette d’allumettes de 24 pieds de la Tour Eiffel s’est vu refuser un record du monde parce qu’il a utilisé le mauvais type d’allumettes.

Richard Plaud a commencé à réaliser sa réplique du monument emblématique de Paris en 2015 et espérait qu’une fois terminée, il obtiendrait une place dans le Guinness World Records (GWR) pour la plus haute sculpture en allumette.

Mais l’organisation a statué que la plupart des 706 900 allumettes qu’il a utilisées ne sont pas éligibles pour un enregistrement officiel parce qu’elles n’étaient pas disponibles dans le commerce et ont été considérablement modifiées par rapport à leur forme originale.

« C’est décevant, frustrant, incompréhensible et pas très fair-play », a déclaré M. Plaud au Times. « Cela fait partie du rêve qui s’est échappé. »

M. Plaud a achevé son projet à l'occasion du 100e anniversaire de la mort de Gustave Eiffel, l'ingénieur de la tour originale

M. Plaud a achevé son projet à l’occasion du 100e anniversaire de la mort de Gustave Eiffel, l’ingénieur de la tour originale

Dans une publication sur les réseaux sociaux, il a ajouté : « Dites-moi comment 706 900 bâtons collés un par un ne sont pas des allumettes. Ma tour d’allumettes est toujours debout et mesurera encore longtemps 7,19 mètres (23,6 pieds).

Il a déclaré que les responsables de GWR, qui se décrit comme « l’autorité mondiale en matière de records », ont pris leur décision sans visiter son modèle.

M. Plaud, qui travaille au service des œuvres d’art et des ponts du conseil municipal de Charente-Maritime, a finalement achevé son projet le 27 décembre, jour du 100e anniversaire de la mort de Gustave Eiffel, l’ingénieur de la tour originale.

L’homme de 47 ans a commencé par acheter des allumettes dans les supermarchés puis a coupé manuellement les têtes. « Mais c’était très fastidieux », a-t-il déclaré dans une interview en janvier.

M. Plaud a été informé que les têtes d'allumettes devaient être grattées pour que sa tentative soit valide.M. Plaud a été informé que les têtes d'allumettes devaient être grattées pour que sa tentative soit valide.

M. Plaud a été informé que les têtes d’allumettes devaient être grattées pour que sa tentative soit valide.

Afin de faciliter les démarches, le modéliste a ensuite convaincu Flam’Up, un fabricant français, de lui fournir en gros des boîtes d’allumettes sans tête.

Cette décision concernant la méthode de construction semble avoir eu une influence cruciale sur la décision du GWR. M. Plaud a déclaré qu’on lui avait dit que les têtes devaient être grattées pour que sa tentative soit valide.

Le record actuel est détenu par l’artisan libanais Toufic Daher, qui a créé une maquette de la Tour Eiffel de 21 pieds (6,53 m). M. Daher a utilisé environ six millions d’allumettes, selon le site Internet GWR, et a dévoilé sa création à Beyrouth le 11 novembre 2009 pour célébrer la « Journée Guinness des records mondiaux ».

La technique de construction de M. Plaud impliquait 402 panneaux conçus pour s’assembler pour former la tour en allumettes. Les travaux de construction ont eu lieu dans sa maison de Montpellier-de-Médillan, un village de l’ouest de la France.

Alors que M. Plaud mettait la touche finale au modèle l’année dernière, son épouse, Sandra, a déclaré à une chaîne de télévision française qu’elle avait hâte de « récupérer son salon ».

Élargissez vos horizons avec le journalisme britannique primé. Essayez The Telegraph gratuitement pendant 3 mois avec un accès illimité à notre site Web primé, notre application exclusive, nos offres économiques et bien plus encore.

Delphine

Bonjour, je m'appelle Delphine. Je suis un journaliste passionné par la découverte de la vérité et le récit d'histoires importantes. Je crois au pouvoir des mots pour avoir un impact sur la vie des gens et ouvrir les esprits. Mes écrits se concentrent sur les questions de justice sociale, les droits de l'homme et l'actualité. Quand je n'écris pas, vous pouvez me trouver en train de lire des livres ou d'explorer ma ville.
Bouton retour en haut de la page