Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Pas de normalisation avec Israël avant une trêve permanente à Gaza

L’Arabie saoudite affirme qu’elle n’entamera pas de relations diplomatiques avec Israël avant la création d’un État palestinien indépendant, un cessez-le-feu permanent dans la bande de Gaza et un retrait complet des troupes israéliennes du territoire assiégé.

Dans un communiqué publié mercredi, le ministère saoudien des Affaires étrangères a déclaré que Riyad avait clairement fait savoir aux États-Unis que sans le respect de ces conditions, aucune normalisation avec Israël n’aurait lieu.

« Le royaume a fait part à l’administration américaine de sa position ferme selon laquelle il n’y aura pas de relations diplomatiques avec Israël à moins qu’un État palestinien indépendant ne soit reconnu sur les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est. [al-Quds] comme capitale, et que l’agression israélienne sur la bande de Gaza cesse et que toutes les forces d’occupation israéliennes se retirent de la bande de Gaza », a déclaré le ministère.

« L’Arabie saoudite a toujours été ferme sur la question palestinienne et sur la nécessité pour le peuple palestinien frère d’obtenir ses droits légitimes. »

Riyad a également appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies à accélérer la reconnaissance de l’État palestinien « afin que le peuple palestinien puisse obtenir ses droits légitimes et qu’une paix globale et juste soit réalisée pour tous ».

La déclaration a été publiée quelques heures après que le coordinateur du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a affirmé que Washington avait reçu des « retours positifs » selon lesquels Riyad et Tel Aviv auraient fait avancer les discussions de normalisation séparément des négociations sur un cessez-le-feu à Gaza.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rencontré lundi le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane à Riyad. Un jour plus tard, à Doha, la capitale qatarie, Blinken a affirmé que « le prince héritier a réitéré le vif intérêt de l’Arabie saoudite à poursuivre » la normalisation.

En septembre dernier, Ben Salmane avait déclaré que Riyad et Tel Aviv se rapprochaient d’une normalisation. Cependant, après qu’Israël a lancé ses hostilités brutales à Gaza un mois plus tard, l’Arabie saoudite aurait interrompu les discussions sur un accord avec le régime occupant.

Depuis le début de la guerre, les responsables saoudiens ont déclaré qu’un tel accord ne serait concrétisé qu’après l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu permanent dans le territoire palestinien densément peuplé et la garantie des droits des Palestiniens.

Mercredi, l’Autorité palestinienne (AP), dirigée par le président Mahmud Abbas, a remercié l’Arabie saoudite pour sa position sur la question de la normalisation avec Israël, a rapporté l’agence de presse officielle palestinienne WAFA.

Capucine

Bonjour, je m'appelle Capucine. Je suis journaliste et journaliste passionné. Je crois que la connaissance, c'est le pouvoir et qu'il est important de tenir les gens informés de ce qui se passe dans le monde. J'aime rechercher des sujets et écrire des histoires qui font réfléchir les gens et apprennent quelque chose de nouveau. Mon objectif est d'être toujours au courant des dernières nouvelles et événements afin de pouvoir les partager avec les autres.
Bouton retour en haut de la page