Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

L’homme qui a passé des années à construire la Tour Eiffel avec 700 000 allumettes pourrait se voir refuser le record du monde pour utilisation de mauvaises allumettes

LONDRES — On pourrait dire que le rêve de Richard Plaud de réaliser la plus haute sculpture en allumette du monde est peut-être parti en fumée.

Le Français a passé les huit dernières années à assembler minutieusement 706 900 allumettes pour créer un modèle de la Tour Eiffel de 23,6 pieds, battant facilement le record existant de 2 pieds.

Mais, dit-il, la semaine dernière, le Livre Guinness des records lui a annoncé une mauvaise nouvelle : il a utilisé le mauvais type d’allumettes pour se qualifier pour un record, car elles n’étaient pas disponibles dans le commerce.

« Les juges du Guinness Book ont ​​rendu leur verdict, sans avoir réellement vu ma tour en vrai », a-t-il écrit sur Facebook.

Plaud, un employé municipal d’une autorité locale, a déclaré que Guinness lui avait dit que les allumettes devaient être disponibles dans le commerce et ne pouvaient pas être coupées, démontées ou déformées au point d’être méconnaissables.

« Comme les allumettes n’étaient pas disponibles dans le commerce et n’étaient pas reconnues comme des allumettes, la tentative a été disqualifiée », a déclaré le Guinness sur la question, a déclaré Plaud.

« GRANDE DÉSILLUSION, DÉCEPTION ET INCOMPRÉHENSION😟🥺. [They] dites moi que les 706 900 tiges collées une à une ne sont pas des allumettes !!?? Et ils sont trop coupés au point d’être méconnaissables !!?? il a écrit.

« De toute évidence, les Anglais sont vraiment différents……😤 », a-t-il déclaré à propos de la Guinness basée à Londres. Il termine son message : « N’en déplaise aux Anglais ».

Fatigué d’acheter des allumettes au supermarché et d’enlever manuellement les têtes de soufre de chacune, Plaud a conclu un accord avec un fabricant pour vendre des boîtes de 33 livres d’allumettes sans tête.

« Quand je les ai ouverts, c’était un peu comme Noël », raconte-t-il au Parisien. Bien que plus pratique, ce choix de match, que les clients réguliers ne peuvent pas acheter dans les magasins, semble avoir peut-être tué son rêve de record du monde. Bien que Plaud affirme que les factures des matchs, ainsi que les preuves d’observateurs indépendants, prouveront que sa tentative de record était conforme aux règles.

Le rêve de Plaud de battre un record du monde est, en fait, toujours vivant après que Guinness a déclaré à NBC News qu’elle avait peut-être été « autoritaire » en jugeant cette tentative de record et qu’elle l’examinerait.

Mark McKinley, directeur des services centraux des records de Guinness, a déclaré mercredi à NBC News : « C’est le travail de notre équipe de gestion des records d’être minutieux et minutieux dans l’examen des preuves afin de s’assurer que les règles du jeu sont équitables pour tous ceux qui tentent de remporter un titre Guinness World Records. , mais il semble que nous ayons peut-être été un peu sévères avec cette application. »

« Nous reprendrons contact avec le détenteur du record et examinerons en priorité les règles pour des records similaires, pour voir ce qui peut être fait », a déclaré McKinley.

NBC News a contacté Plaud pour commenter le développement.

Le record est détenu par Toufic Daher, du Liban, dont la Tour Eiffel en allumettes a atteint 21,4 pieds de haut en 2009, utilisant 6 millions d’allumettes.

Plaud a commencé à travailler dans son salon en décembre 2015 et a terminé le 27 décembre de l’année dernière, jour du 100e anniversaire de la mort de Gustave Eiffel, l’ingénieur civil français célèbre pour la tour de Paris qui porte son nom.

« Détenir un record du monde était un rêve d’enfant. J’ai toujours eu ça en tête », a déclaré Plaud au Parisien.

Cet article a été initialement publié sur NBCNews.com

Delphine

Bonjour, je m'appelle Delphine. Je suis un journaliste passionné par la découverte de la vérité et le récit d'histoires importantes. Je crois au pouvoir des mots pour avoir un impact sur la vie des gens et ouvrir les esprits. Mes écrits se concentrent sur les questions de justice sociale, les droits de l'homme et l'actualité. Quand je n'écris pas, vous pouvez me trouver en train de lire des livres ou d'explorer ma ville.
Bouton retour en haut de la page