Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économique

Les politiciens de l’Arizona font de la politique avec leur réputation pro-business

Selon les données du US Census Bureau, de 2017 à 2021, 1 nouvel arrivant sur 5 à Phoenix venait de Californie. Il ne fait aucun doute que toutes sortes de facteurs influencent une décision, notamment le prix de l’immobilier, mais les opportunités d’emploi sont invariablement importantes. L’Arizona a une réputation favorable aux entreprises qui s’est manifestée par une forte croissance économique. En l’absence d’une large prospérité dans l’État du Grand Canyon, il est impossible de dire que les flux entrants en provenance de Californie et d’ailleurs seraient bien moindres.

C’est ce qui est si déroutant dans les initiatives de vote sur « l’accès équitable » (SCR1007 et HCR2011) qui sont actuellement adoptées par l’Assemblée législative de l’État de l’Arizona. Les résolutions SCR1007 et HCR2011 interdiraient aux entités publiques de l’État de passer des contrats avec des entreprises privées réputées « discriminatoires » à l’égard des fabricants d’armes à feu, ainsi qu’avec d’autres entreprises associées au secteur. D’emblée, la prétendue « discrimination » est-elle réellement une plainte concernant les pratiques commerciales ou en réalité une plainte voilée de politiciens selon laquelle certaines entreprises ne partagent pas nécessairement leurs politiques ?

À partir de là, la législation rappelle une observation du philosophe Friedrich Nietzsche : « Prenez garde à ce que lorsque vous combattez des monstres, vous ne deveniez pas vous-même un monstre. » Les législateurs de l’Arizona feraient bien d’intérioriser les sages conseils de Nietzsche. Et en l’intériorisant, les législateurs devraient reconnaître qu’en utilisant le pouvoir de l’État pour intimider les entreprises, ils mettent dans le mille l’éthique d’un très petit gouvernement et favorable aux entreprises qui s’est avérée un tel aimant pour les personnes et les entreprises qui ont joué un rôle déterminant dans leur développement. la réussite économique de l’État.

Les actions agressives de la classe politique de centre-droit de l’État sont particulièrement surprenantes étant donné à quel point les conservateurs et les républicains réclament depuis longtemps non seulement un gouvernement limité, mais aussi l’absence d’ingérence du gouvernement dans les activités des entreprises. Sauf qu’avec SCR1007 et HCR2011, nous avons des Républicains qui encouragent les politiciens à utiliser le pouvoir du gouvernement pour forcer les entreprises à agir comme elles le souhaitent, et sans se soucier de ce que les politiciens leur disent de faire signifiera pour leur rentabilité et leur santé globale. Plus d’informations sur ce dernier dans un instant. Pour l’instant, la situation ne fait qu’empirer.

La triste réalité est que les contribuables de l’Arizona paieront pour les efforts décevants de la classe politique de l’Arizona pour politiser l’activité commerciale. Pensez-y. Combien d’entreprises prétendument discriminatoires à l’égard des fabricants d’armes ne pourront plus soumissionner sur les contrats de l’État et, en faisant appel d’offres, contribueront à exercer une pression à la baisse sur les prix des contrats ?

En ce qui concerne le financement des initiatives de l’État, combien d’institutions financières ne pourront plus rivaliser pour les émissions d’obligations des villes et des États uniquement parce que leur composition de clients ne répond pas aux normes des législateurs de l’État. Prenez par exemple JP Morgan, une institution financière mondialisée comptant des milliers d’employés en Arizona, mais aussi d’autres banques et banques d’investissement de taille et d’envergure similaires. Basée sur de simples suppositions sur les opinions politiques et les motivations des membres de ces institutions financières, la législation qui sera adoptée par les assemblées législatives de Phoenix empêchera effectivement certains des meilleurs esprits financiers de soumissionner pour le financement de projets cruciaux de la ville et de l’État. Dire que les coûts d’emprunt augmenteront sans la participation des grandes banques et des banques d’investissement relève d’une évidence.

Pour en revenir à la clientèle de JP Morgan et d’autres, il existe une grande différence entre les clients que les entreprises choisissent de servir et la discrimination réelle. Ce qui, de la même manière, devrait être une affirmation d’une évidence. Sans connaître la position interne sur les armes à feu au sein d’une banque ou d’une banque d’investissement, le fait que certains ne financent pas les activités des entreprises d’armes à feu n’est pas la même chose que de la discrimination. De manière plus réaliste, il existe toutes sortes de secteurs que Goldman Sachs, JPM, Morgan Stanley MS, Citi et d’autres ne financent pas non plus parce qu’ils manquent d’expertise dans ces domaines, qu’ils n’ont pas les ressources nécessaires pour y orienter un capital humain substantiel, que le travail n’est pas suffisamment rentable, le risque de réputation associé à l’exécution du travail est défavorable aux rendements pour les actionnaires, ou aux quatre.

Plus largement, pourquoi les politiciens de l’Arizona, axés sur la liberté, voudraient-ils se mêler des activités des entreprises telles quelles ? Plutôt que de dire aux entreprises quoi faire pour marquer des points politiques à bas prix, les politiciens de l’Arizona, favorables à la croissance, à l’emploi, aux contribuables et aux entreprises, devraient se retirer du chemin pour que les entreprises opérant dans l’État et servir l’État peut lui être bénéfique en y prospérant. Au lieu de cela, les citoyens de l’Arizona, avides d’opportunités, sont actuellement confrontés à une situation dans laquelle les politiciens augmenteront les coûts du gouvernement de l’État en augmentant le coût des affaires au sein de l’État.

Il est temps de prendre du recul par rapport à ce qui n’a pas de sens. Dans une large mesure, l’Arizona a été rendu formidable par des gens qui ont apprécié l’approche de l’État en matière de gouvernement : moins de gouvernement est un meilleur gouvernement. Les politiciens de l’Arizona chargés de servir le peuple devraient garder Nietzsche à l’esprit alors qu’ils deviennent le monstre proverbial à la poursuite aveugle de ce qu’ils imaginent être des monstres.

Suivez-moi sur Twitter.

Capucine

Bonjour, je m'appelle Capucine. Je suis journaliste et journaliste passionné. Je crois que la connaissance, c'est le pouvoir et qu'il est important de tenir les gens informés de ce qui se passe dans le monde. J'aime rechercher des sujets et écrire des histoires qui font réfléchir les gens et apprennent quelque chose de nouveau. Mon objectif est d'être toujours au courant des dernières nouvelles et événements afin de pouvoir les partager avec les autres.
Bouton retour en haut de la page