Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Conflit en Israël et à Gaza, en photos

Alors que plusieurs pays cherchaient à négocier un cessez-le-feu dans la guerre dans la bande de Gaza et la libération des otages détenus là-bas, Israël a poursuivi en février sa campagne dévastatrice sur le territoire contre le Hamas.

Le ministère de la Santé de Gaza affirme que l’offensive israélienne, précipitée par une attaque menée par le Hamas le 7 octobre qui a tué 1 200 personnes et vu 240 autres enlevées à Gaza, a tué plus de 26 000 personnes. Les bombardements aériens israéliens et la guerre d’invasion terrestre ont déplacé la plupart des habitants de Gaza et détruit bon nombre de leurs maisons, et le blocus les a laissés gravement privés de produits de première nécessité.

Les familles des otages israéliens ont pris des mesures plus agressives pour exiger la libération immédiate de leurs proches, faisant pression sur le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a promis de poursuivre la guerre, pour qu’il conclue un accord pour leur liberté.

Voici des images de la guerre.

Cette galerie contient des images graphiques.

Le quartier des tours Al-Maqoussi dans la ville de Gaza, le 3 février.

Une voiture touchée par une frappe israélienne à Rafah le 4 février.

Des manifestants bloquent une rue lors d’une manifestation des familles d’otages le 1er février à Tel-Aviv, en Israël.

Distribution de nourriture dans un camp de personnes déplacées à Rafah, dans la bande de Gaza, le 2 février.

Des soldats israéliens dans un tunnel sous un cimetière lors d’une visite guidée par l’armée israélienne pour des journalistes internationaux le 27 janvier.

Un rassemblement appelant à la libération de tous les otages détenus dans la bande de Gaza le 27 janvier.

Des Palestiniens déplacés transportent leurs affaires alors qu’ils fuient Khan Yunis, le 26 janvier.

Des Palestiniennes fuyant Khan Younis à l’arrière d’un véhicule, le 28 janvier.

Un soldat israélien aidant son enfant à descendre d’un char, alors que sa famille lui rendait visite après son retour de mission.

Des gens regardent les employés du ministère palestinien de la Santé enterrer les corps de Palestiniens non identifiés.

Des Palestiniens près de la barrière frontalière avec l’Égypte dans un camp de tentes de fortune pour personnes déplacées à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 24 janvier.

Amis et parents en deuil tués lors d’une frappe aérienne le 24 janvier à Rafah, Gaza.

Des soldats israéliens portant le cercueil d’un réserviste militaire tué dans une explosion dans l’implantation de Kfar Etzion en Cisjordanie le 23 janvier. Le 22 janvier, 24 soldats israéliens ont été tués en combattant le Hamas, dont 21 réservistes, au cours d’une seule attaque.

Les funérailles du Sgt. Le major Matan Lazar, un réserviste tué à Gaza le 23 janvier à Haïfa, en Israël.

Une femme en deuil après être arrivée pour récupérer le corps d’un ami ou d’un parent tué lors d’une frappe aérienne le 18 janvier à Rafah, Gaza.

Un homme blessé lors d’une frappe israélienne et soigné dans un hôpital de Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 10 janvier.

Les funérailles du Master Sgt. Daniel Weidenbaum, tué en combattant à Gaza, le 14 janvier à Ra’anana, en Israël.

Des proches en deuil tués lors de frappes à Rafah le 13 janvier.

Funérailles de Palestiniens tués lors d’une frappe israélienne à Khan Younis, le 12 janvier.

Une maison palestinienne détruite dans le centre de la bande de Gaza, le 8 janvier.

Un soldat israélien à Gaza le 8 janvier lors d’une tournée escortée pour des journalistes.

Des soldats dans ce qu’ils ont dit être un entrepôt de roquettes du Hamas, le 8 janvier.

Soldats israéliens dans le centre de Gaza, le 8 janvier.

La voiture dans laquelle deux journalistes, Mustafa Thuria, vidéaste travaillant pour l’Agence France-Presse, et Hamza Wael Dahdouh, qui travaillait pour Al Jazeera, ont été tués lors d’une frappe israélienne à Rafah, le 7 janvier.

Des membres de la famille Abu Sinjar pleurent leurs proches tués lors d’une frappe israélienne, dans leur maison à Rafah le 5 janvier.

Un convoi de troupes israéliennes dans la bande de Gaza, vu depuis le sud d’Israël, le 4 janvier.

Les résidents des camps de réfugiés d’Al Nusairat et d’Al Bureije évacuent pendant les opérations militaires israéliennes dans les camps du sud de la bande de Gaza, le 4 janvier.

Des soldats israéliens tirent au mortier depuis le sud d’Israël vers la bande de Gaza, le 3 janvier.

Les décombres d’un immeuble touché par une grève à Rafah le 3 janvier.

Des Palestiniens qui ont fui leurs maisons après les frappes israéliennes s’abritant dans une tente à Rafah le 1er janvier.

Lever du soleil le 1er janvier sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Les sauveteurs s’efforcent de retirer une femme blessée des décombres d’un bâtiment touché par une frappe israélienne sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 28 décembre.

Un enfant blessé lors des frappes aériennes israéliennes est transféré dans un hôpital de Rafah, dans le sud de Gaza, le 28 décembre.

Des Palestiniens pleurent leurs proches tués lors des frappes israéliennes contre l’hôpital Nasser de Khan Younis, la plus grande ville du sud de Gaza, le 28 décembre.

Des gens attendent la distribution de l’aide alimentaire à Rafah, le 28 décembre.

L’épouse du sergent d’état-major. Elisha Yehonatan Lober, 24 ans, un réserviste israélien tué dans le sud de Gaza, tenant leur bébé dans ses bras lors de ses funérailles au cimetière militaire du Mont Herzl à Jérusalem, le 27 décembre.

Enterrer les corps des Palestiniens tués dans les combats avec Israël et remis par l’armée israélienne lors de funérailles collectives à Rafah, le 26 décembre.

Des Palestiniens pleurent leurs proches, tués lors d’une frappe israélienne nocturne contre le camp de réfugiés d’Al-Maghazi. Les funérailles de masse ont eu lieu à l’hôpital Al-Aqsa de Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 25 décembre.

Des soldats israéliens portant le cercueil drapé du drapeau du sergent-chef. Birhanu Kassie, 22 ans, lors de ses funérailles au cimetière militaire du Mont Herzl à Jérusalem, le 24 décembre.

Des Palestiniens pleurent leurs proches tués lors du bombardement israélien de la bande de Gaza, devant une morgue à Khan Younis, le 24 décembre.

Funérailles du lieutenant Yaacov Elian au cimetière Kiryat Shaul à Tel Aviv, le 22 décembre. Le lieutenant Elian, 20 ans, a été tué lors de l’opération terrestre israélienne dans la bande de Gaza.

Des soldats israéliens dans la bande de Gaza vus du sud d’Israël, le 21 décembre.

Des Palestiniens pleurent leurs proches tués lors d’une frappe israélienne le 21 décembre dans un hôpital de Rafah.

Les funérailles du sergent. Boris Dunavetski à Tel Aviv, le
20 décembre.

Des soldats israéliens tirent des mortiers depuis le sud d’Israël vers Gaza, le 20 décembre.

Des soldats israéliens dans le nord de la bande de Gaza lors d’une tournée contrôlée pour les journalistes, le 20 décembre.

La maison détruite d’Adel Zorob, un journaliste palestinien tué dans un bombardement nocturne à Rafah, le 19 décembre.

Les funérailles d’Alon Shamriz le 17 décembre à Shefayim, Israël. M. Shamriz était l’un des otages tués par erreur par les soldats israéliens dans la bande de Gaza.

La maison de la famille Shehada détruite suite à une frappe israélienne sur Rafah le 14 décembre.

Une femme de la famille Ashour tient le corps d’un enfant tué lors d’une frappe israélienne le 14 décembre à l’hôpital Najar de Rafah.

Le 14 décembre, des véhicules incendiés ont été récupérés dans la zone du festival de musique Nova, près du kibboutz Reim, après l’attaque du Hamas le 7 octobre.

Les funérailles du major Roy Meldasi le 13 décembre à Afula, Israël. Le major Meldasi a été tué avec sept autres soldats alors qu’ils combattaient dans le nord de Gaza.

Un soldat israélien allumant une bougie pour le sixième jour de la fête juive de Hanoukka, près de la frontière avec Gaza, le 12 décembre.

Une personne en deuil avec les corps des Palestiniens tués lors des frappes israéliennes le 12 décembre à l’hôpital Abu Yossef Al-Najar à Rafah.

Des soldats israéliens prennent position près de la frontière avec Gaza, dans le sud d’Israël, le 11 décembre.

Des soldats israéliens avec des détenus palestiniens ligotés et aux yeux bandés à Gaza le 8 décembre, sur une photo examinée par l’armée israélienne dans le cadre des conditions d’intégration du photographe.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors des funérailles du Master Sgt. Gal Meir Eizenkot, 25 ans, tué lors de combats à Gaza, le 8 décembre. Master Sgt. Eizenkot était le fils de Gadi Eizenkot, ancien chef de l’armée israélienne et membre du cabinet de guerre israélien.

Transportant le corps d’un enfant retrouvé sous les décombres d’un bâtiment détruit après les frappes aériennes à Khan Younis le 7 décembre.

Des Palestiniens blessés lors d’une frappe israélienne arrivent à un hôpital de Rafah le 6 décembre.

Les conséquences d’une frappe israélienne à Rafah le 6 décembre.

Le système de défense aérienne israélien Iron Dome a intercepté des roquettes tirées depuis Gaza le 1er décembre à Ashkelon, en Israël.

Les Palestiniens ont pleuré leurs proches dans le sud de la bande de Gaza le 5 décembre.

Transportant le corps d’un homme extrait des décombres d’une maison détruite par des frappes aériennes israéliennes le 4 décembre à Khan Younis.

Des enfants soignés dans un hôpital de Khan Younis, le 4 décembre.

Des tracts ont été largués par les forces israéliennes au-dessus de Khan Younis le 4 décembre.

Des Palestiniens debout au bord d’un cratère à Rafah, le 3 décembre.

Des enfants blessés arrivant à l’hôpital Nasser de Khan Yunis, dans le sud de Gaza, après les frappes aériennes israéliennes du 3 décembre.

Les funérailles, le 3 décembre, d’un soldat israélien tué à Gaza, à Petah Tikva, en Israël.

Les troupes israéliennes près de la frontière avec Gaza, le 3 décembre.

Des habitants de Hamad Town, un complexe résidentiel financé par le Qatar à Khan Younis, à Gaza, regardant les bâtiments détruits par les frappes israéliennes le 2 décembre.

Les Palestiniens ont pleuré leurs proches lors de funérailles à Khan Younis le 1er décembre.

Inspection d’une maison endommagée à Khan Younis, le 1er décembre.

Transporter un homme blessé vers un hôpital de Khan Younis le 1er décembre.

Des roquettes ont été lancées depuis la bande de Gaza vers Israël le 1er décembre, après l’expiration d’une trêve temporaire entre Israël et le Hamas.

Des soldats israéliens lors d’un briefing à la frontière sud avec la bande de Gaza, le 29 novembre.

Palestiniens à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le 27 novembre.

Des Palestiniens passent devant des maisons détruites par les frappes aériennes israéliennes à Khan Younis, le 27 novembre, quatrième jour de pause dans les combats.

Destruction dans le village de Khuzaa, à l’est de Khan Younis, le 27 novembre.

Célébration à Ramallah, en Cisjordanie, pour les prisonniers palestiniens libérés le 26 novembre. Au cours d’une pause d’une semaine dans les hostilités, Israël a libéré 240 prisonniers et détenus palestiniens en échange de 105 otages détenus par le Hamas.

Omar Atshan, 17 ans, a embrassé sa mère après avoir été libéré d’une prison israélienne le 26 novembre.

Les Israéliens célèbrent la libération des otages à l’hôpital Schneider en Israël le 26 novembre.

Palestiniens évacuant le nord de la bande de Gaza, le 26 novembre.

Un soldat israélien observant les Palestiniens évacuant le nord de la bande de Gaza vers le sud, le 26 novembre.

Les blessés arrivent de l’hôpital Al-Shifa de la ville de Gaza à l’hôpital Al-Khair de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le…

Capucine

Bonjour, je m'appelle Capucine. Je suis journaliste et journaliste passionné. Je crois que la connaissance, c'est le pouvoir et qu'il est important de tenir les gens informés de ce qui se passe dans le monde. J'aime rechercher des sujets et écrire des histoires qui font réfléchir les gens et apprennent quelque chose de nouveau. Mon objectif est d'être toujours au courant des dernières nouvelles et événements afin de pouvoir les partager avec les autres.
Bouton retour en haut de la page