Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

51% des Israéliens contre la fin de la guerre entre Gaza et la Palestine

Un nouveau sondage a montré que plus de la moitié des Israéliens sont contre un accord impliquant la création d’un État palestinien et une normalisation avec les pays arabes.

Les forces israéliennes mènent une guerre dévastatrice contre la bande de Gaza [Majdi Fathi/NurPhoto/Getty]

Plus d’un Israélien sur deux serait contre un accord visant à mettre fin à la guerre à Gaza, impliquant la création d’un État palestinien et des accords de normalisation avec les pays arabes, selon un nouveau sondage.

L’enquête de l’Institut israélien de la démocratie (IDI), menée du 28 au 30 janvier, a révélé que 51 pour cent des participants étaient opposés à l’idée, avec 36 pour cent en faveur, selon un journal israélien. Haaretz signalé.

La question posée était la suivante : « Soutenez-vous ou êtes-vous opposé à l’idée selon laquelle, dans le cadre d’un accord visant à mettre fin à la guerre – qui comprendra un calme militaire à long terme, des garanties de la part des États-Unis et un accord de paix avec des États arabes tels que l’Arabie saoudite ? – Israël devrait accepter la création d’un État palestinien ?

Il y avait une nette division politique, avec plus des trois quarts de ceux qui votent pour la gauche pour et près de 80 pour cent de ceux qui votent à droite contre.

Près de sept citoyens palestiniens d’Israël sur dix qui ont participé étaient en faveur de la création d’un État palestinien après la guerre de Gaza.

Tamar Hermann, de l’IDI, a déclaré que parmi les Arabes ayant participé à l’enquête de son organisation, il y avait des membres de la minorité ethnoreligieuse druze, ainsi que des chrétiens.

Elle a ajouté : « Pour eux, un État palestinien n’est peut-être pas très souhaitable. »

Cependant, alors que les Druzes sont généralement considérés comme appartenant pleinement à la société israélienne, les chrétiens font partie intégrante du peuple palestinien, aux côtés des musulmans.

L’enquête demandait également aux participants si les participants pensaient que ramener les otages ou renverser le Hamas devrait être l’objectif principal d’Israël dans la guerre à Gaza.

Cinquante et un pour cent ont déclaré que le retour des otages devrait être l’objectif principal, tandis que 36 pour cent ont déclaré que cela devrait faire tomber le Hamas.

Alors que 47 pour cent des Juifs donnaient la priorité aux otages et 42 pour cent donnaient la priorité au renversement du Hamas, 69 pour cent des Arabes estimaient que le retour des captifs devrait être l’objectif principal, selon un article publié sur le site Internet de l’IDI.

Seulement huit pour cent ont donné la priorité au renversement du Hamas.

Malgré la rhétorique israélienne sur la destruction du groupe armé palestinien, la guerre contre la bande de Gaza a causé d’immenses souffrances aux civils.

La campagne militaire brutale d’Israël a jusqu’à présent tué plus de 27 700 personnes à Gaza.

L’ampleur des massacres et des destructions infligées aux infrastructures a conduit de nombreuses personnes à accuser Israël de commettre un génocide.

La Cour internationale de Justice a estimé le mois dernier qu’Israël violait de manière plausible la convention sur le génocide à Gaza.

Capucine

Bonjour, je m'appelle Capucine. Je suis journaliste et journaliste passionné. Je crois que la connaissance, c'est le pouvoir et qu'il est important de tenir les gens informés de ce qui se passe dans le monde. J'aime rechercher des sujets et écrire des histoires qui font réfléchir les gens et apprennent quelque chose de nouveau. Mon objectif est d'être toujours au courant des dernières nouvelles et événements afin de pouvoir les partager avec les autres.
Bouton retour en haut de la page